Bienvenue sur le site d'EntreLivres !

Version 4

EntreLivres, c'est aussi un club de lecture.

Rejoignez-nous au Café Inventé rue de Trans pour des échanges conviviaux autour des nouveautés littéraires !

 

 

 

192220055 2987655234857523 2652045857128711355 n

ENFIN !!! EntreLivres Saison 3 !!!

L'édition 2021 se tiendra les 4 et 5 juin

à l'Auditorium du Pôle culturel Chabran,

demandez le programme ...

 

 

Une édition placée sous le signe des "Ecritures croisées" entre littérature, cinéma et musique.

 

Duo Intermezzo / Claude Fosse, vendredi 4 juin à 17 heures

 

2021, centenaire d'Astor Piazzolla. Vendredi 4 juin à 17 heures, le duo Intermezzo et la comédienne Claude Fosse nous invitent à un voyage dans l'univers du musicien argentin.

 

Si Marielle Gars et Sébastien Authemayou sont avant tout connus en tant que musiciens, fondateurs du Duo Intermezzo et passionnés de l’œuvre d’Astor Piazzolla, ils ont également décidé, à l’occasion de ce centième anniversaire, de combler le vide existant en France sur la vie étonnante du grand compositeur et de se lancer dans l’écriture d'une biographie musicale, Libertad, l'étonnant voyage d'un homme libre.

Le spectacle qu'ils nous proposent est une lecture-concert (piano-bandonéon pour la musique) d'extraits de ce livre-disque.

Pour découvrir l'univers de ces artistes suivez le lien

Cinéma vendredi 4 juin à 19h15

 

Projection du film Happy together de Wong Kar Wai (Hong-Kong), prix de la mise en scène au festival de Cannes 1997

 

Deux amants, Lai et Ho, quittent Hong Kong pour l'Argentine. Leur aventure tourne mal et ils se quittent. Lai retourne à Buenos Aires et travaille comme aboyeur dans un bar de tango pour économiser l'argent de son retour à Hong Kong. Ho réapparait et s'intalle chez Lai. Il trouve du travail dans un restaurant chinois où il rencontre Chang, qui vient de Taiwan.

Une hisoire d'amour ratée, rythmée par le tango d'Astor Piazzolla.

Samedi 5 juin à 11h30, lecture-débat animée par le comédien Olivier Sitruk autour du manifeste de Nuccio Ordine, "L'utilité de l'inutile" (éditions des belles Lettres)

Image w856 1

Il n'est pas vrai – pas même en temps de crise – que seul ce qui est source de profit soit utile. Il existe dans les démocraties marchandes des savoirs réputés « inutiles » qui se révèlent en réalité d'une extraordinaire utilité. Dans cet ardent pamphlet, Nuccio Ordine attire notre attention sur l'utilité de l'inutile et sur l'inutilité de l'utile. À travers les réflexions de grands philosophes (Platon, Aristote, Tchouang-tseu, Pic de la Mirandole, Montaigne, Bruno, Kant, Tocqueville, Newman, Heidegger) et de grands écrivains (Ovide, Dante, Pétrarque, Boccace, L'Arioste, Cervantès, Lessing, Dickens, Okatura Kakuzô, García Márquez, Ionesco, Calvino), Nuccio Ordine montre comment l'obsession de posséder et le culte de l'utilité finissent par dessécher l’esprit, en mettant en péril les écoles et les universités, l’art et la créativité, ainsi que certaines valeurs fondamentales telles que la dignitas hominis, l’amour et la vérité

 

L'Utilité de l'inutile. Manifeste - Nuccio Ordine

Le duo Odalva, samedi 5 juin à 17 heures

 

Tout en haut d’un arbre, la tête dépassant du feuillage, on entend la clameur des villes, on parle la langue des oiseaux, des vieilles dames dansent le houla hop, la poésie est un combat ordinaire. Quand le soleil disparaît derrière la colline, il se lève sur la mer.
Va comprendre.

Odalva c’est de la chanson actuelle, de la poésie du quotidien, avec une pincée de slam. Sur scène, de la guitare sèche ou électrique, un métallophone et deux voix emmêlées qu’on n’est pas prêts d’oublier. Un spectacle à taille humaine, poétique, drôle et puissant.


 

 

Les rencontres auteurs, animées par Yann Nicol :

 

Sébastien Berlendis, samedi 5 juin à 10 heures

Sébastien BERLENDIS se présente ainsi : "La création artistique a toujours été au cœur de mon existence. La photographie a d’abord été l’objet de mes premiers travaux, exposés depuis 2008 en France et en Europe. Des textes accompagnent toujours mes images. Progressivement l’écriture a pris le pas sur la photographie (même si cette dernière, et le cinéma que j’ai étudié demeurent présents dans mes textes). Quête des origines, l’Italie, l’adolescence, l’omniprésence de l’été, entremêlement des temps irriguent chacun des textes. Depuis 2012, j’entretiens une correspondance littéraire et amicale avec l’écrivain Claudio Magris.
Par ailleurs, j’enseigne la philosophie en lycée depuis."

Son dernier roman, Saisons adolescentes, est paru aux éditions Actes Sud en 2020

Photo : Lou Dahlab

Patrice Robin, samedi 5 juin à 14 heures

 

Biographie (telle qu'elle apparait sur le site des éditions POL ...)

1953 : Naissance dans les Deux-Sèvres.
1963 : Fils unique du quincaillier de la grand-place.
1973 : Ouvrier dans une usine de constructions nautiques.
1983 : Échevelé livide au milieu des tempêtes.
1993 : Écrire.
2003 : Et faire écrire…

Son dernier roman, Mon histoire avec Robert, est paru en 2019.

 

Michèle Pédinielli, samedi 5 juin à 15h30

Millau michele pedinielli

 

Michèle Pedinielli, née à Nice d’un mélange corse et italien, est «montée à la capitale» pour devenir journaliste pendant une quinzaine d’années. Aujourd’hui de retour dans sa ville natale, elle a décidé de se consacrer à l’écriture.

Son dernier roman, La patience de l'immortelle, est paru aux éditions de l'Aube en 2021. 

Letizia Paoli a été assassinée. Pour Ghjulia – Diou – Boccanera, c’est d’autant plus une tragédie que cette jeune journaliste corse était la nièce de Joseph Santucci, son ancien compagnon. Pour enquêter sur ce meurtre, Diou débarque sur une île qu’elle a quittée depuis longtemps et dont elle ne maîtrise plus les codes. Dans les montagnes de l’Alta Rocca, elle doit se confronter à des habitants mutiques, encaisser des coups sans sommation et affronter ses propres souvenirs tronqués. Loin de ses repères niçois, elle va cheminer sur une terre qui brûle, dans un paysage insulaire menacé par la maladie et la spéculation. Entourée de la famille de Jo et de sa propre solitude. Avec pour seuls guides un vieil homme à la main croche et un milan qui tournoie inlassablement…

 

Quelques images de l'édition 2019 : invitée d'honneur, Maryline Desbiolles